Mes impressions sur le Concert de Ludovico Einaudi du 30 janvier 2016

Concerts

Bonjour à tous,

Je reviens vers vous pour vous donner mes impressions sur le Concert de Ludovico Einaudi à la grande salle Philharmonie de Paris qui a eu lieu le 30 janvier 2016.

Tout d’abord, je ne suis jamais allée à un concert dans cette salle qui est immense, très moderne sur trois niveaux avec balcons. L’acoustique et les effets sonores sont impressionnants et à couper le souffle.

Ludovico Einaudi est arrivé sur scène avec ses 5 musiciens, Federico Mecozzi,un violoniste qui jouait aussi de la guitare et du clavier, Redi Hasa un violoncelliste, Francesco Arcuri, un guitariste, percussioniste et qui jouait aussi du waterphone ( un instrument très original où l’on fait tremper une plaque dans l’eau tout en tappant dessus ce qui émet une vibration bizarre comme un son déformé exprimant une atmosphère mystérieuse), Alberto Fabris qui jouait de la basse, du synthétiseur pour les effets d’ambiance et enfin Riccardo Laganà qui jouait du vibraphone et percussions diverses émettant des sons et vibrations originaux pour marquer un univers très particulier.

La seule chose qui m’a étonné fut le fait que Ludovico Einaudi était de dos au public et face à ses musiciens, on ne pouvait donc pas le voir jouer sur son clavier.

J’ai été éblouie et epoustouflée par ses interprétations tout d’abord de son dernier album « Elements »mais aussi « In a time laps », son jeu de piano était simple et élégant accompagné du violon, du violoncelle, de la guitare qui donnait vraiment une impression de grandeur. Puis après quelques morceaux, il a interprété un medley solo au piano de ses anciens albums telle que Nuvole Bianche, Divenire, Una Mattina et bien d’autres. Il a joué « Experience, un morceau très beau et enjoué brillament accompagné du violoniste. Ces musiques étaient souvent très douces au départ puis elles étaient de plus en plus fortes et pleines de vigueur sans oublier qu’il y avait beaucoup de jeux de lumière.

J’ai eu beaucoup de frissons, d’ailleurs toute la salle ( 2400 personnes) était debout à applaudir fortement, il est revenu sur scène pour jouer deux derniers morceaux.

Le violoniste et le violonceliste m’ont beaucoup touché aussi, ils sont très talentueux. Ils jouaient avec une rapidité impressionnante sur des rythmes parfois très endiablés.

J’ai énormément apprécié son style musical varié entre ses musiques à la fois douces et élégantes mais aussi certaines bien rythmées et qui nous amènent très loin au niveau puissance sonore digne de grandes musiques de film qui nous emplie d’émotions.

Ses deux derniers albums ont des univers très différents par rapport à ses anciens albums marqués par une atmosphère très douce, feutrée, parfois sombre et mélancolique alliant des sons de la nature pour arriver à un final tout en grandeur, fort, rapide et puissant. De quoi nous donner de nombreux frissons et nous emporter dans des contrées lointaines.

Pour conclure, j’ai été très ravie de ce concert, mes pensées sont encore envahies par ses grâcieuses mélodies pleines de fraîcheur mais aussi par ses montées sonores grandioses et spectaculaires.

J’espère que mes impressions ont permis de vous donner un petit aperçu de son concert et qu’elles vous donneront peut être l’envie d’aller le voir un jour 🙂

C’est un grand compositeur pour moi qui m’a beaucoup inspiré et je le remercie de nous faire partager son monde musical qui se démarque tant des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.